affiche festival
du jeudi 25 au dimanche 28 Mai 2017

Salamandre Gumbo Festival


3000 personnes sont attendues pour un événement unique qui associe musique, théâtre et histoire.
Concerts : 30
Théâtre : 2 pièces du roman d’Antonine Maillet, «La Sagouine»
Ateliers : Danses, Instrumentaux, Cuisine Cajun
Artisanat d'art
Conférences
Reportages
Expositions
Restauration
S’inscrire dans le territoire, échanger, donner l’envie d’être ensemble, de danser, chanter, faire de la musique, voir une pièce de théâtre, participer aux conférences, aux expositions, aux ateliers, associer l’émotion de l’histoire à l’émotion d’un savoir-faire artisanal en dégustant un produit de terroir, animer la ville avec les commerçants, découvrir le Off et s’imaginer l’année prochaine sur scène.. S’inspirer desHistoires et Musiques de Louisiane, visiter le patrimoine de Montoire et de la Communauté de Communes Vallées Loir et Braye, flâner sur le marché de la Place Clémenceau et assister aux concerts du Quartier Marescot…

Vous souhaitez danser aux rythmes du Bayou, déjeuner ou diner en dégustant une spécialité Louisianaise, vous êtes sur la bonne voie... Un parterre d’artistes Américains, Canadiens, Européens et Français sur des thématiques musicales Acadiennes, Blues, Bluegrass, Cajun, Country, Gospel, Jazz et Zydeco.

Le Salamandre propose une fresque musicale et historique sur les relations entre La France, l’Acadie et La Louisiane. Conférenciers, reporters et spécialistes répondront aux personnes désireuses de mieux comprendre les relations entre ces trois pays.





Generic placeholder imageJean Luc Maridet fondateur du Salamandre Gumbo Festival

Arrivé en 1963 à l’âge de 5 ans à Artins, Jean-Luc passe ses vacances scolaires avec ses frères dans cette petite commune proche de Montoire sur le Loir.

Jamais déconnecté du Loir et Cher puisque ses parents restèrent à Artins, il s’échappera durant une trentaine d’années pour des expériences professionnelles riches qui l’amèneront à des postes de Responsable de services, Responsable des ressources humaines, Cadre dirigeant, Gérant, et dernièrement Directeur du transport national pour le compte d’une grande entreprise.

Musicien depuis une quarantaine d’années, Jean-Luc a sa première guitare à l’âge de 14 ans et sous l’influence de son frère Alain qui lui fait découvrir la musique Bluegrass, il écoute Doc Watson, Bill Monroe, Country Gentlemen, et autres New Lost City Ramblers. Il découvre l’arrivée du Bluegrass en France et regarde avec beaucoup d’attention les mandolinistes Mick Larie et Christian Séguret (dont il fera, avec le groupe Louisiana, la première partie d’un concert Séguret Got Band à Paris).

La musique Cajun arrivera dans son univers musical vers les années 1977 en écoutant les Frères Balfa et le premier 33 tours de Zachary Richard. Co fondateur du groupe Louisiana et Ordonnances Cajun, il participe, à son niveau, au développement de cette musique en France. En 2014, il propose à la Municipalité de Montoire de créer un Festival sur les Histoires et Musiques de Louisiane en reprenant une fresque historique partant de France pour rejoindre La Nouvelle Ecosse, l’Acadie et la Louisiane.

Jean-Luc est très proche des artistes pour lesquels il a un regard attendri et plein d’affection. Il est Président de Bayou du Loir Association et vient de réaliser un stage de 4 mois au CIFAP à Montreuil sur la Production de Projets Artistiques, l’organisation et la production d’un spectacle vivant.


à Eric